Guide Galactique: Système Branaugh

Mis à jour : 20 nov 2019


La plupart des gens se sont rendus à un endroit où quelque chose ne leur semblait pas agréable. Vous ne pouvez pas mettre le doigt dessus, mais il y a quelque chose de troublant. Cela peut être une rue sombre de Prime ou les canyons sinueux de Reis, mais dans tous les cas, c’est le type d’endroit où votre instinct de pilote s’installe et vous ordonne de sortir. Pour beaucoup, cette sensation résume au système Branaugh. Bien que le système ait fait l'objet de nombreuses discussions politiques au cours de la dernière année, cette qualité troublante et dangereuse hante le système depuis sa découverte en 2877… et pour un explorateur, même avant cela.


Né de sang


Desmond Fell a toujours rêvé de tracer les étoiles. Même lorsqu'il était enfant, il a grandi près des plates formes d' expédition du système Lo et de Corel, non seulement il rêvait de chercher dans le cosmos pour en découvrir les secrets, mais aussi de faire l'expérience de la diversité des cultures au sein de l'UEE . Son but ultime, cependant, était de découvrir un nouveau système solaire.


Des cours de géologie aux excursions de survie durant des week-end à Castor, Fell a consacré chaque moment de sa journée à absorber tout ce qui pouvait potentiellement l'aider dans la vocation de son choix. Diplômé d’ULON avec un diplôme en discours politique et en géotechnologie, il a immédiatement commencé à travailler en tant qu’arpenteur pour une société minière, tout en économisant de l’argent pour son propre navire.


Desmond a peiné pendant des années, ne perdant jamais de vue son objectif ultime avant qu'en 2872, il monte à bord d'un vieux Aurrora envoyer à la casse qui serait son premier navire. La dernière pièce du puzzle a été mise en place en 2877. Après s'être tourné vers le système Chronos pour enfin se pencher sur le projet audacieux du gouvernement, Synthworld, il a décidé de tester de nouveaux mods de numérisation qu'il avait récemment acquis.


Le premier ping n'a pas enregistré avec lui. Convaincu que l'anomalie était juste liée aux pièces nouvellement installées, il a de nouveau exécuté le balayage.


Ça Clignote encore.


«Soudainement, mon ventre s'est affaissé jusqu'aux chevilles», a raconté Fell dans une interview à Showdown en 2879. «J'ai commencé à avoir cette excitation, mais pour une raison quelconque, je ne voulais pas bouger. J'été saisi de cette peur que je voyer. "


Mais il l'a fait. Fell a commencé à isoler l'anomalie spatiale afin de déterminer exactement la position et l'angle nécessaires pour accéder au point de saut.


«Je ne ferai même pas de commentaires sur la terrifiante aventure dans un espace inexploré», a poursuivi Fell à partir de la même interview. "Mais quand je suis sorti de l'autre côté, et mes scanners ont dit que c'était un système frais et vierge ... ce sentiment restera avec moi le reste de ma vie."


Après être rapidement retourné à Chronos pour s'approvisionner en fournitures et en carburant quantique, il s'est mis à répertorier sa découverte. En naviguant dans le système vide, Fell remarqua trois planètes en orbite autour d'une étoile de la séquence principale de type K. Située au bord de la zone verte du système, seule la deuxième planète semblait potentiellement habitable. Tombé quantifié vers la planète en préparant ses scanners pour une évaluation planétaire complète.


Poussant à travers l'atmosphère turbulente, il a navigué sur le terrain rocheux. La planète semblait dépourvue de vie, sans surprise compte tenu des tempêtes et des vents violents qui martelaient sans cesse ses petites embarcations.


«J'admets que j'étais un peu en conflit lorsque je parcourais la planète. Une partie de moi ne voulait pas partir. Je veux dire, ce serait probablement le seul moment où je pourrais faire l'expérience d'une planète rien que pour moi-même, donc il y avait certes cette l'excitation, mais il y avait un autre cette envie qui valais sortir de là. Tout ce qui concernait l'endroit, le temps qu'il faisait, le paysage, ça semblait juste violent.


Alors qu'il finissait son balayage, Fell trouva quelque chose qui renforcerait son dernier instinct.


Un autre bateau. Assis au sommet d'un immense hublot, il était presque impossible de distinguer les particules en suspension dans l'air. Fell s'est assis à proximité et a enquêté. Bien que le navire ait été à moitié enterré, il ne semble pas s’être écrasé, il semblait qu'il avait explosé. Une enquête plus approfondie a révélé des marques de brûlures qui avaient l'apparence indubitable d'un feu laser. Fell a fouillé les environs et a trouvé une petite grotte.


À l'intérieur, il y avait un cadavre.



Un début peu propice


En une heure, Desmond Fell a soumis un formulaire de découverte de point de saut au ministère des Transports et de la Navigation et un rapport a Advocacy. Tandis que les arpenteurs de l’Empire évaluaient le système, un groupe de travail composé de la division des enquêtes navales et d’agents de défense des intérêts de Chronos a lancé une enquête.


Au cours des prochains mois, plusieurs événements curieux se sont produits. Les tentatives des enquêteurs pour analyser le système ont été entravées par la taille limitée du point de saut dans le système. Privés de leur capacité à transporter de plus gros transports, ils ont été obligés de décomposer le gros matériel en composants plus petits pour le transport de marchandises.


Entre-temps, l'Advocacy progressait peu dans son enquête, car les conditions atmosphériques défavorables détruisaient toute trace. Ils ont réussi à identifier le corps comme étant Theresa Branaugh, une exploratrice disparue depuis près de quatre ans. Entre les entretiens avec les amis et la famille et les données limitées qu’ils pouvaient extraire de son MobiGlas, les agents ont dressé une chronologie approximative de ses mouvements jusqu’à sa disparition.


L'histoire qui commence à se dérouler est celle d'une exploratrice, à l'instar de Fell, qui a voué sa vie à l'inconnu mais n'a pas connu beaucoup de succès dans ses projets. Elle était lourdement endettée et avait emprunté tout ce qu'elle pouvait pour continuer à voler. Ainsi, lorsqu'elle a finalement disparu, les autorités locales l'ont alors soupçonnée d'avoir eu un coup de foudre avec un usurier. Il semble maintenant que Branaugh ait découvert le nouveau système qui l'utilisait comme cachette et qui était mort pour cela. Malheureusement, l'Advocacy n'a pu trouver aucun indice sur son assassin et son affaire reste non résolue à ce jour.


Le destin tragique de Branaugh a tellement ému M. Fell qu'il a modifié sa demande initiale pour donner son nom au système, afin d'honorer sa découverte.


Réclamer ou ne pas réclamer


Le système Branaugh nouvellement créé avait toujours sa part de problèmes, cependant. Le petit point de saut continuait d'empêcher l'UEE d'importer de grosses machines dans le système. Les géomètres étaient occupés à compiler des évaluations de ressources tandis que les ingénieurs planétaires étudiaient les perspectives de terraformation de la deuxième planète et que l'armée effectuait une analyse stratégique.


En fin de compte, les Pathfinders ont présenté leurs conclusions au sous-comité du Sénat sur l’agrandissement. Entre autres problèmes, ils ont déterminé que les ressources potentielles recueillies sur les planètes compenseraient à peine les coûts et le temps nécessaires pour décomposer et transporter du matériel de terraformation dans le système. Le Sénat a finalement recommandé à l'Imperator de ne pas revendiquer le système, invoquant le manque d'incitations économiques pour justifier le coût de l'établissement de colonies de peuplement.


Le système a ensuite été abandonné. Pendant des années, les seuls visiteurs étaient des explorateurs curieux, parfois des mineurs et des hors-la-loi à la recherche d'un endroit où dormir.


En 2928, un cartographe de l'ICC s'est rendu dans le système pour effectuer une série d'analyses longue distance et a découvert quelque chose de très intéressant.


Les nouveaux habitants


Depuis que les Tevarin se sont purgés de leur culture en réponse à leur perte lors de la Seconde Guerre de Tevarin, leur peuple semblait sans but et à la dérive dans l'UEE . Tandis que certains essayaient d'embrasser le gouvernement qui leur proposait de les assimiler, une majorité de Tevarins sombrèrent dans le découragement, échangeant leur code guerrier raffiné contre des emplois de médiateur. Beaucoup voulaient juste être laissés seuls, contents de passer leurs journées à boire et à se battre. Ils avaient été conquis par l'UEE.

À deux reprises. Ce fait était accepté à contrecœur, mais cela ne voulait pas dire qu'ils devaient aimer ça.


Après que l'UEE et officiellement abandonné le système Branaugh, Tevarin a commencé à s’intégrer au système au fil des années. De toute évidence, cela ne semblait pas être une forme d’effort concerté ou organisé. Branaugh semblait juste représenter quelque chose que ces Tevarin recherchaient: un coin inutilisé et ignoré de l'univers où ils pourraient simplement être laissés seuls. En dépit de l’environnement complètement hostile et de l’atmosphère irrespirable, Tevarin et d’autres expatriés ont continué à dériver vers Branaugh II y le champ d’astéroïdes situé à proximité pour s’y installer.


BRANAUGH I


Cette petite planète rocheuse est surtout connue pour son orbite rapide autour de l'étoile du système.


BRANAUGH II


Pour tous ceux qui le voient, l’aspect le plus frappant de Branaugh II est l’étonnante série d’anneaux entourant la planète pour la plupart, c'est là que la beauté se termine. La surface est un paysage impitoyable de roches déchiquetées, de vents violents et de systèmes de tempêtes tourbillonnants. Les géomètres planétaires n’étaient pas convaincus que la formation de terraforming nécessaire pour rendre l’atmosphère respirable permettrait également de stabiliser les conditions météorologiques tumultueuses.


Lorsque Tevarin a commencé à migrer vers la planète, ils ont tout d'abord repris les avant-postes et les structures utilisées à l'origine par les UEE Pathfinders pour étudier la planète, puis abandonnées. Au fur et à mesure que de nouveaux colons arrivaient, la plupart ont affirmé que leur propre coin isolé de la planète leur appartenait, mais certains se sont construits autour de ce groupe initial d’avant-postes pour créer ce que Branaugh II a de plus proche de la ville. Nommé Ne'er (une mauvaise prononciation du terme argot Cathcart 'maintenant'er' pour 'nulle part'), cette ville frontalière tentaculaire est devenue le principal centre commercial de la planète, échangeant des biens et des services avec ceux qui la traversent, ainsi que un endroit pour les habitants pour aller chercher les provisions.


BRANAUGH BELT ALPHA


Cette ceinture d'astéroïdes en quinconce fournit l'essentiel des revenus du système. Les résidents et les petites exploitations minières ont mis en place des fouilles sur les différents astéroïdes pour extraire et échanger en dehors du système. Encore une fois, en raison de la nature restreinte du point de saut, aucune des plus grandes sociétés minières ne peut y installer ses plus grosses machines, ce qui le laisse ouvert aux opérateurs indépendants. Les pilotes doivent faire attention cependant; Plusieurs des colons Tevarins plus solitaires qui trouvent Branaugh II «trop peuplé» vivent dans la ceinture. La plupart des habitants éviteront même de traverser cette ceinture si nécessaire, car une poignée de navires disparaîtrait ici chaque année.


BRANAUGH BELT III


Surnommé «Tempest» pour ses tempêtes continuelles, ce géant gazier tentaculaire constitue une autre source de revenus pour le système. Les colons de Branaugh II ont mis en place des installations de récolte pour raffiner les gaz de la planète.





AVERTISSEMENT DE VOYAGE


Branaugh est un système non réclamé et n'est pas soumis au même niveau de sécurité que les systèmes civilisés. Toute personne qui tente de visiter doit faire preuve d'une extrême prudence.








ENTENDU DANS L'ESPACE


Après tout ce temps, je n'arrive pas à y croire. Tous ceux qui m'ont dit que je devrais arrêter.


"Que je perds mon temps… C'est bizarre quand même. Debout là où je suis, je ne veux pas me frotter le visage. Dites-leur que je vous l'avais bien dit. Ils ne savaient tout simplement pas ce que je poursuivais. Ce sentiment ici et maintenant fait que tous les bas en valent la peine, mais pour moi. Pas eux. Je suis heureux d'être moi."


Dernière entrée de journal de Theresa Branaugh


C'est misérable. Je ne pouvais penser à personne qui voudrait peut-être y vivre.


- Extrait du résumé des conclusions de M. Ellis Vonat au Sous-comité du Sénat sur l'expansion




Il ne s’agit pas d'une traduction officiel pour les fans de Star Citizen, qui n’est pas affilié au groupe de sociétés Cloud Imperium. Tout le contenu de ce site qui n'a pas été créé par son hôte ou ses utilisateurs est la propriété de leurs propriétaires respectifs.


1_vBD_Q3SLhO-11ImFfoWu0Q_2x.png

© L'utilisation non autorisée d'articles sur ce site est interdite sans l'autorisation de l'auteur, en vertu de la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle.

2885 - 2950 World Star Universe. Tous les droits sont réservés, site web certifié par l'UEE. Découvrez le site officiel de Star Citizen.

World Star Universe ! est une multinational sous licence, UEECGU - CGV - MENTIONS LEGALS - NOS SERVICES

Il s’agit d’un site non officiel pour les fans de Star Citizen, qui n’est pas affilié au groupe de sociétés Cloud Imperium Games. Tout le contenu de ce site qui n'a pas été créé par son hôte ou ses utilisateurs est la propriété de leurs propriétaires respectifs.

MadeByTheCommunity_White copie.png
2019-05-06_003255.png
logo_w--.png
Logo_UEC_3.png
1.png